Attentats du 13 novembre : un an après

Un an après nous revenons sur ces terribles événements.

attentat

Près du Bataclan, on a retrouvé, un émouvant message d’un père à son fils : ce père qui essaie, petit à petit, d’oublier les conditions dans lesquels son fils est décédé.

Un parent qui perd un enfant ou encore un enfant qui perd un parent, je ne peux dire mot sur la tristesse que cela représente.

Mais ces enfants qui ont perdu leurs parents, ce 13 novembre, sont reconnus comme pupilles de la nation. Les pupilles de la nation, vous devez vous demander ce que c’est ?

C’est tout simplement les jeunes de moins de 21 ans qui ont perdu leur parents militaires, décédé au service de la France.

Aujourd’hui, on y ajoute ces jeunes qui ont perdu leurs parents lors des attentats.

Mais des cérémonies d’hommage ont aussi eu lieu…

Pauline

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :